Comment s’habiller sur son lieu de travail

Vetement de travail

S’il est un art qu’on a tendance à ignorer, c’est s’habiller. En fonction des contextes, des saisons et du type de boulot, votre façon de vous habiller change. 

À chaque boulot, son style vestimentaire

La vie en société obéit à des codes, aussi bien comportementaux que vestimentaires. Quel que soit le domaine d’activité, il y a des constantes en matière d’habillement. En effet, tous les vêtements de travail doivent permettre à celui qui les porte de bien se mouvoir. À ce titre, ils doivent être confortables et fabriqués avec une matière de bonne qualité. Une fermeture qui craque ou un pantalon qui se déchire à la descente du bus affectera à coup sûr votre moral, même si vous ne le laissez pas paraître. En outre, au risque de passer pour le nouveau « Charles Bovary », l’harmonie des couleurs doit être parfaite. Toutefois, à chaque type de travail correspondent des vêtements professionnels précis, sauf si vous travaillez chez vous, sans contact direct avec le monde.

Le vêtement, reflet de la personnalité et catalyseur de l’action

Et si l’habit faisait le moine ? « Dis-moi ce que tu portes et je te dirais qui tu es » ! En effet les vêtements de travail reflètent la personnalité de l’individu et informent sur sa moralité et ses goûts. Un avocat, qui vient plaider en bras de chemise, passera à coup sûr pour quelqu’un de peu sérieux. En plus, le vêtement est un catalyseur de l’action et du rendement. Un employé bien vêtu aura plus d’assurance et sera enclin à donner un meilleur rendement au travail, puisque le moral sera au beau fixe, à défaut d’être haut. C’est ce qu’on appelle le power dressing. Un style vestimentaire, qui colle au contexte, s’adapte adéquatement à l’environnement et à vos pairs. Il influence positivement votre psychologie. Dans certaines circonstances, le port d’un accessoire vestimentaire permet de rendre le vêtement encore plus beau et de donner un aspect plus respectable. C’est le cas notamment de la cravate.

Le vêtement, vitrine de l’entreprise

Chaque métier a son code vestimentaire. Un ouvrier de chantier ne travaillera jamais en costume trois pièces, tout comme un employé de banque ne se présentera jamais au boulot en tee-shirt. Cela va de soit, puisque c’est l’image de la structure qui est reflétée à travers l’employé. Un tel employé sera plutôt habillé en costume ou en tailleur, tandis qu’un technicien sur un chantier aura son EPI (équipement de protection individuelle). Les vêtements professionnels répondent également à un souci de sécurité. Dans certaines professions, il est par exemple interdit de porter des vêtements trop échancrés, trop courts, trop sexy ou trop serrés. L’habillement concerne également les chaussures. Par exemple, les chaussures à talons, c’est chic et classe, mais elles vous feront sans doute passer une mauvaise journée si vous devez vous délacer tout le temps ou aller d’un bureau à un autre. La chaussure doit être assortie à la tenue, mais doit rester confortable et assurer un bon équilibre à celui qui la porte.